Hanna Sidorowicz

1/1

artistic approach 

Hanna Sidorowicz mixes calligraphy and painting to create art full of symbolism and mystery, while referencing to the old Masters such as Da Vinci.

Hanna Sidorowicz est née en 1960 en Pologne. Elle est rapidement pris en charge par des acteurs influents dans le monde de l'art tels que Pierre Cabanne et Cécile Debray. De nombreuses expositions dans les foires d'art contemporain (FIAC 1990) et galeries d'art (France, USA, Royaume-Uni, Danemark ...) ont été des succès sur les vingt années qui suivirent.Tisser des liens entre passé et présent, le mot et l'image, abstraite et réelle, le travail d'Hanna Sidorowicz est défini par l'opposition et la synthèse. Elle rend hommage aux vieux maîtres (Leonardo Da Vinci ou Rembrandt) et aux grands peintres abstraits d'origine américaine, mais elle rend aussi hommage à la nouveauté, s'inspirant de la spontanéité et du dynamisme des peintures abstraites impressionistes. Ses peintures respirent une pureté et une simplicité qui cache un processus de création complexe, une évolution en couches, né d'une superposition de différentes textures, mélangeant la calligraphie et le dessin, la création d'un mystère et le symbolisme qui évoquent les références au passé et à l'Écriture.Ainsi Sidorowicz s'interroge sur le sens du temps, l'importance du passé dans la création contemporaine, et forme son propre monde, quelque part dans l'espace entre les deux. Les compositions se développent avec cette dualité: éthéré, parfois mélancolique, les chiffres sont juxtaposés avec une toile de fond d'architecture solide, unissant le divin et le terrestre, donnant présence à l'immatériel.Cet univers Sidorowiczien, peuplé d'anges, des visages des vieux sages et des croquis de couleur. Inspirée par les toiles des grands maîtres du 20e siècle, elle produit une oeuvre cultivée et raffinée, une sorte de pensée visuelle incarnée dans la matérialité de la couleur et de la ligne.

démarche artistique

Hanna Sidorowicz mélange la calligraphie et la peinture pour créer un art plein de symbolisme et de mystère. Elle fait référence entre autre aux anciens maîtres tels que De Vinci.

Hanna Sidorowicz est née en 1960 en Pologne. Elle est rapidement pris en charge par des acteurs influents dans le monde de l'art tels que Pierre Cabanne et Cécile Debray. De nombreuses expositions dans les foires d'art contemporain (FIAC 1990) et galeries d'art (France, USA, Royaume-Uni, Danemark ...) ont été des succès sur les vingt années qui suivirent.Tisser des liens entre passé et présent, le mot et l'image, abstraite et réelle, le travail d'Hanna Sidorowicz est défini par l'opposition et la synthèse. Elle rend hommage aux vieux maîtres (Leonardo Da Vinci ou Rembrandt) et aux grands peintres abstraits d'origine américaine, mais elle rend aussi hommage à la nouveauté, s'inspirant de la spontanéité et du dynamisme des peintures abstraites impressionistes. Ses peintures respirent une pureté et une simplicité qui cache un processus de création complexe, une évolution en couches, né d'une superposition de différentes textures, mélangeant la calligraphie et le dessin, la création d'un mystère et le symbolisme qui évoquent les références au passé et à l'Écriture.Ainsi Sidorowicz s'interroge sur le sens du temps, l'importance du passé dans la création contemporaine, et forme son propre monde, quelque part dans l'espace entre les deux. Les compositions se développent avec cette dualité: éthéré, parfois mélancolique, les chiffres sont juxtaposés avec une toile de fond d'architecture solide, unissant le divin et le terrestre, donnant présence à l'immatériel.Cet univers Sidorowiczien, peuplé d'anges, des visages des vieux sages et des croquis de couleur. Inspirée par les toiles des grands maîtres du 20e siècle, elle produit une oeuvre cultivée et raffinée, une sorte de pensée visuelle incarnée dans la matérialité de la couleur et de la ligne.

künstlerischer Ansatz

Hanna Sidorowicz mischt Kalligrafie und Malerei und lässt draus symbolträchtige Werke entstehen, die an den mysteriösen Charakter eines Da Vincis erinnern.

Hanna Sidorowicz wurde 1960 in Polen geboren. Sie wird schnell von einflussreichen Akteuren der Kunstwelt wie Pierre Cabanne und Cécile Debray unterstützt. Viele Ausstellungen auf zeitgenössischen Kunstmessen (FIAC 1990) und Kunstgalerien in Frankreich, USA, Vereinigtes Königreich, Dänemark ... waren über die nächsten 20 Jahre sehr erfolgreich.

Um die Verbindung zwischen Vergangenheit und Gegenwart, Wort und Bild, abstrakt und real zu gestalten, ist das Werk von Hanna Sidorowicz von Opposition und Synthese geprägt. Es ist eine Hommage an die alten Meister (Leonardo Da Vinci oder Rembrandt) und die großen abstrakten Maler amerikanischer Herkunft, aber auch eine Hommage an die Neuheit, inspiriert von der Spontaneität und Dynamik der abstrakten impressionistischen Malerei. Ihre Gemälde strahlen eine Reinheit und Schlichtheit aus, die einen komplexen Prozess der Schöpfung, eine Evolution der Schichten, die aus einer Überlagerung verschiedener Texturen, Vermischung von Kalligraphie und Zeichnung, der Schaffung eines Geheimnisses und der Symbolik, die die Referenzen erwirken.

So macht sich Sidorowicz Gedanken über die Bedeutung der Zeit und der Vergangenheit in der zeitgenössischen Schöpfung und formt ihre eigene Welt irgendwo im Raum zwischen den beiden. Die Kompositionen entwickeln sich mit dieser Dualität: ätherisch, manchmal melancholisch, stehen die Figuren einer soliden Architektur gegenüber, die das Göttliche mit dem Weltlichen verbindet und dem Immateriellen Präsenz gibt.

Dieses sidorowiczianische Universum ist mit Engeln bevölkert, den Gesichtern der alten Weisen und Farbskizzen. Inspiriert von den Gemälden der großen Meister des 20. Jahrhunderts, produziert sie eine kultivierte und raffinierte Arbeit, eine Art visueller Gedanke, verkörpert in der Materialität von Farbe und Linie.

Expositions // Exhibition // Ausstellungen

2018  

Galerie Charron, Art Elysées,Paris

Fugitives, Hôtel de ville Levallois-Perret
Galerie Charron, Arte Bodensee, Autriche
Galerie Charron, Art Karlsruhe, Allemagne

2017  

Centre art roman, Issoire

2016   

Galerie Simoncini, Luxembourg

Galerie Catherine Houard, Paris

2015   

Galerie Estelle Lebas, Lille

2014   

Château Saint-Lubin

2013   

Galerie Alfican, Bruxelles

Galerie Simonici, Luxembourg

Cour Mably et salle capitulaire, Bordeaux

Centre d’art contemporain, abbaye Trizay

2012   

Espace Saint Louis, Bar-Le-Duc

 Galerie Gilneur, Saint-Martin de Ré

Art Gent, Galerie Arte Viva

2011   

Galerie Linz, Paris 3ème

Médiathèque, Levallois

Médiathèque, Rueil-Malmaison

Réalisation d’une commande pour la Mutuelle Saint-Christophe,Paris 5ème

Exposition de Saint-Just, Bruxelles

Réalisation du livre Trait d’Union

2010   

The Road to Contemporary Art, Rome

Galerie Emeraude, Le Touquet

Galerie Lennox, Londres

Cabinet d’Avocats Jeantet, Paris 16ème

2009   

Fondation Taylor, Paris 9ème

The Road to Contemporary Art, Rome

ST’ART, Strasbourg

Lineart Gand, Art Fair, Belgique

2008   

Galerie Marbeau, Paris 8ème

Galerie New Art City, Lille

Lineart Gand, Art Fair, Belgique

2007   

Galerie Rheodus Garden Pandrup, Danemark

Affordable Art Fair Amsterdam

Galerie Enviedart, Londres

2006   

Figures in wainting, The Lennox Gallery, Londres

Galerie Marie-Claude Goinard, Paris 6ème

Entreprise Business & Décision, Paris 17ème, premier prix dans le cadre du mécénat d’entreprise

Prix, Publications // Awards, Publications // Auszeichnungen,

Publikationen

Disponible à la lecture :

Jean-Louis  Ferrier, Demeures et Châteaux n°50 , p.18 , mai 1989 —[lire]

J.-M. Dunoyer, « Hanna Sidorowicz  »,  L’ Œil, mars 1990 —  [lire]

Jean-Louis Ferrier, « Hanna Sidorowicz », L’Œil ,octobre 1987—[Lire]

Jean-Louis Ferrier, « Hanna Sidorowicz », Le Point, n° 19, 25, octobre 1987 [Lire]

Pierre  Cabanne « Hanna Sidorowicz », Guide annuel de l’Art édité par Beaux-Arts Magazines 1988/89 [Lire]

Gérard Xuriguera, » Le dessin , le pastel , dans l’art contemporain » Edition Mayer  [Lire]

Claude Libert, « Hanna Sidorowicz, l’évolution d’un peintre »,  L’Oeil, mai 1988 [Lire]

 

Autres parutions

Claude Libert, « A travers les galeries », Le Figaro, 30 décembre 1986

Pierre Cabanne, « Les écorchés pour qui peindre est un aveu », Le Matin, 2 janvier 1987

Jean-Louis Ferrier, « Le monde du dessin », Le Point, 5-11 janvier 1987

Claude Libert, « Galeries : une rentrée en fanfare  »,  Le Figaro, 9 octobre 1987

G.Schürr, « La fête à Saint-Germain-des Arts », La Gazette de l’Hôtel Drouot, 16 octobre   1987

Jean-Louis Ferrier, « Hanna Sidorowicz », Le Point, n° 19, 25, octobre 1987

J. Warnod, « Saint-Germain des Beaux-Arts », Le Figaro, 20 octobre 1987

K.Baker, « Art that’s a Medium of  Memory », San Francisco Chronicle, 24 août 1988

 

Pierre  Cabanne « Hanna Sidorowicz », Guide annuel de l’Art édité par Beaux-Arts Magazines 1988/89

Françis Parent, Artension, novembre 1990

Battesti, « Hanna Sidorowicz : portées picturales », Corse-Matin, 24 avril 1991

S.F., «  Hanna Sidorowicz  : l’imaginaire maîtrisé  » , La Corse le Provençal, 24 avril 1991

Marc Hérissé, « Hanna Sidorowicz », La Gazette de l’Hôtel Drouot, 24 mai 1991

Jean-Louis  Ferrier, « Hanna Sidorowicz », Le Point,  n° 975, p 31,  27 mai 1991

K.Korczak, « Aniol mnie uwiodl »,  Dziennik Baltycki, 9 août 1995

Ubertowska, « Aniol w labiryncie znakow », Gazeta Wyborcza Morska, 5 août 1995

Leszek Brogowski, « Swiat z czlowiekiem »,  Format , n°22/23, 1996/97

Bernard Catus, « Une image vaut 1000 mots »,  l’Echo-La Marseillaise, 23 juin 2000

« Les rencontres du cadran », Atlantica n°spécial,  p.51,  été 2001

Chantal Guionnet, « MAC 2000 », Art Actuel n° 23,  p.46,  nov-déc 2002

Atelier d’Estienne, « Hanna Sidorowicz », Artension p.55,  n° 17,  mai-juin 2004

Fr.Bernard de Clairvaux, « Alchimie des couleurs, alchimie de l’âme »,  Feu et Lumière, n°236,  p.60/61/62,  février 2005

Nicole Lamothe, « Hanna Sidorowicz », Univers des Arts, n° 102,  p. 22/21, septembre 2005

“Vernissage à la galerie Emeraude”, La Voix du Nord,  22 novembre 2005

M.Estrade, « Voir en filigrane », Gestion de Fortune,  p.87,  n° 169,  mars 2007

Prix, Publications // Awards, Publications // Auszeichnungen,

Publikationen

2018 "Fugitives" catalogue Hanna Sidorowicz

2011 "trait d'union" Marie- Florence Escande, Hanna Sidorowicz

2007 catalogue Hanna Sidorowicz,

Préface de Cécile Debray

 
2000 "La peinture en palimpseste", Hanna Sidorowicz, Musée de Châteauroux, 

Editions Cercle d’Art, 2000, Textes de Cécile Debray, Sophie Eloy, François Michaud

 

1995 "Les anges",Hanna Sidorowicz Gdansk, Muzeum Narodowe, édition Slowo/Obraz, texte de Leszek Brogowski  

1988, Hanna Sidorowicz, Centre d’Art Contemporain, Feurs

1988 "Fragmenty/Fragmentation" Hanna Sidorowicz, Malarstwo/Peinture, Varsovie,  

Galeria Kordegarda, 1998

Membre du Comité Professionnel des Galeries d'Art

    Galerie CHARRON - Galerie d'art contemporain

     

    - Peinture - Sculpture - Photographie - Dessin -

    All right reserved © 2007 Galerie Charron